Vous êtes ici : AccueilDocumentationEntretiensEntretien avec Hassania Charkaoui, présidente de l’Association marocaine de droit maritime et aérien (AMDMA) Quelle place pour le Maroc face à l’ordre maritime mondial ?

Avec 3 500 km de côtes maritimes, le Maroc tourne le dos à la mer. Et aucun de ses gouvernements depuis l’indépendance n’a réellement pris conscience de l’importance du fait maritime en termes d’emploi, de logistique ou de création de richesses dans les échanges internationaux maritimes mondiaux. Le seul exemple de Tanger Med a pourtant montré qu’il y a des richesses à exploiter, des emplois à créer. Le dépavillonnement de la flotte marocaine a été, Aziz Rabbah, ministre de l’Équipement et du transport, l’a reconnu dans un récent entretien, une catastrophe.

Scroll to Top